Français English Belge FR Belgium NL Nederlands Deutsch Spain Italiano Portugal Czech Slovakia
Espace presse
Un nouvel outil pour les chômeurs

vendredi 11 octobre 2013 07h42

Une entreprise propose aux demandeurs d’emploi de changer de paradigme  : s’adresser directement aux employeurs plutôt que d’attendre leurs offres.

Près de 600 000 personnes sont sans emploi en Belgique. Pourtant, plus de 100 000 postes sont à pourvoir. Une aberration pour l’entreprise Sending my CV qui propose une solution pour faciliter la recherche d’emploi.

Ces derniers mois, la courbe du chômage n’a cessé de s’affoler. À la fin du mois de septembre, on dénombrait 231 433 demandeurs d’emploi en Wallonie, 111 597 à Bruxelles et 236 675 en Flandre. Soit près de 600 000 personnes qui sont, en théorie, à la recherche d’un emploi.

Or, 105 000 postes étaient disponibles sur le marché belge à cette période, selon une recherche d’Ingrid Van Renterghem, la nouvelle patronne de la plateforme numérique Sending my CV. Des postes disponibles mais qui ne trouvent pas preneur.

Forte de ce constat, la femme d’affaires a commandé une étude au bureau EmailStrategy afin de sonder l’intérêt des entreprises pour les candidatures spontanées. La mission du bureau était simple  : envoyer une candidature spontanée identique à 120 000 entreprises belges pour tester leur réaction. Les résultats ont largement dépassé les espérances.

Au total, une société sollicitée sur deux a ouvert le courrier et pas moins de 15 % ont téléchargé le CV, selon Ingrid Van Renterghem. Soit 18 000 entreprises tout de même! Le candidat, Guy Van Dingenen, ancien cadre de 48 ans, sans diplôme supérieur, a finalement été invité à des dizaines d’entretiens d’embauche. En moins d’un mois, il était engagé.

Un résultat largement suffisant pour convaincre Ingrid Van Renterghem qu’il fallait changer de paradigme. Les PME, explique-t-elle, ne disposent pas de moyens suffisants pour valoriser leurs offres d’emploi. Pourtant, elles représentent 99,8 % des entreprises en Belgique et fournissent 67,5 % des emplois.

0,04 € par envoi de CV

La société Sending my CV propose donc aux demandeurs d’emploi (ou aux personnes à la recherche d’une nouvelle opportunité) d’adopter une démarche proactive et d’utiliser cette plateforme pour envoyer leur CV directement aux 600 000 entreprises répertoriées dans la base de données. «Il est l’heure de donner le pouvoir aux chercheurs d’emploi », insiste Ingrid Van Renterghem.

Le service est payant  : 0,04 € par envoi. Directement payable en ligne ou vie des cartes disponibles dans de nombreuses librairies et bientôt dans les supermarchés. Une campagne d’affichage devrait débuter en novembre.


Source: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20131011_00373244

Rejoignez SMCV, c’est gratuit



Partant pour trouver le job de votre vie